Chauffage au bois, est-ce toujours intéressant ?


maison bbc

Avec des prix du pétrole relativement bas depuis plusieurs mois, le bois énergie est-il toujours une solution intéressante pour se chauffer ? Avec le grand retour des poêles à bois dans les habitations, faut-il s’attendre à moyen terme à voir le prix des bûches ou des granulés s’enflammer ?

Toujours plus de poêles, mais le combustible en baisse

Depuis 2005 le marché du poêle à bois se porte bien. Avec le prix du baril du pétrole qui ne cessait de grimper, le bois énergie est apparu comme l’alternative la plus économique pour chauffer son intérieur.
La norme BBC n’a fait que conforter le nombre d’installations des poêles en France, une solution nettement plus rentable et moins aléatoire que le solaire ou l’éolien par exemple pour gérer la température de sa maison.

A voir aussi : Un voyage hors du commun à Cuba

Toutefois, les choses sont aujourd’hui différentes car le cours du pétrole brut a connu une baisse importante pour finalement se stabiliser, faisant ainsi craindre que le chauffage bois ne devienne nettement moins intéressant.

Et pourtant, il n’en est rien, et en 2016, se chauffer au bois est toujours aussi économique, le prix du combustible, quel qu’il soit, ayant baissé. Deux raisons principales à cette chute :

A lire en complément : Comment faire de vos événements professionnels un moment inoubliable ?

  • les progrès considérables des équipements, tant pour ceux alimentés par des granulés que par des bûches. La conséquence immédiate est que pour produire la même quantité de chaleur, il faut nettement moins de combustible.
  • des températures moyennes nettement plus clémentes depuis quelques années en France durant la saison hivernale, en raison du réchauffement climatique.

Et demain ?

Selon expertschaleurbois.fr, d’ici à 2030, le nombre d’installations de poêles à bois dans les foyers français devrait continuer à progresser à un rythme relativement soutenu. Toutefois, le prix du combustible devrait rester stable pour les raisons précédemment évoquées, mais également en raison d’une volonté des politiques de développer la filière bois française dans les prochaines années.

Même si certains sont sceptiques quant à la stabilité du marché, tous s’accordent sur le fait que cela restera encore, durant de nombreuses années, la solution la plus économique pour se chauffer, en raison d’une hausse probable du coût de l’électricité et du baril de pétrole.