Tech

Quelle est la différence entre un disque dur SATA et SSD ?

Le stockage des données est la partie essentielle lorsqu’on a l’habitude de travailler assez avec le logiciel informatique. L’évolution technologique a permis la naissance et la multiplicité des moyens de sauvegarde dont le disque dur. Vous avez besoin de faire un stockage de vos données dans un disque dur et vous ignorez lequel choisir entre un disque dur SATA et un SSD ? Apprenez en plus sur la différence entre un disque dur SATA et un disque SSD avec ce texte.

Qu’est ce que le disque dur SATA ?

Pour définir SATA, il faut partir d’une définition anglaise. Ainsi le sigle SATA représente en anglais Serial Advanced Technology Attachment. Il s’agit d’une connexion essentiellement usitée pour connecter entre eux des périphériques de stockage de capacité élevée comme les disques durs par exemple. C’est en ce sens que le disque dur SATA est un support informatique magnétique très employé pour stocker des informations et données personnelles dans une mémoire ROM (mémoire morte) intégrée.

A lire également : Matériel d’espionnage – en vente libre sur internet

La connectivité SATA donne accès à un branchement « à chaud » c’est-à-dire avec un appareil allumé. Avec la première version du SATA, le débit de données atteint les 150 Mo/sec. Quant à la norme SATA II, elle autorise un débit maximal pouvant atteindre les 300 Mo/s et le SATA II arrive à atteindre un débit maximum de 600 Mo/s. Ainsi, certains disques durs intègrent ce système,  donc une connexion SATA permettant l’installation d’un disque dur qui utilise ce type de connexion.

 

A découvrir également : Découvrez tout en matière de community management !

Qu’est-ce  que le disque dur SSD ?

On définit les disques durs SSD en anglais comme « Solid State Drives » et en français comme « disk flash ». En réalité, ce sont des supports informatiques à mémoire flash. Ils permettent ainsi de stocker l’ensemble de vos données dans la mémoire flash du disque dur SSD. En effet, ce disque dur utilise une mémoire volatile et réinscriptible pouvant conserver les données même lorsque l’alimentation électrique est coupée.

Toutefois, il faut garder à l’esprit que ces deux supports informatiques sont faits pour stocker des données mais, elles conservent quand même une grande différence entre elles.

Quelles sont les points de différence des disques durs SATA et SSD ?

Les disques dur  SATA et SSD sont tous les deux différents l’un de l’autre malgré qu’ils soient des dispositifs de stockage. Voici en quelques termes les différences entre ces deux appareils.

Les particularités du SSD

Il faudrait savoir que les disques durs SSD sont des disques dont le processus de stockage de données n’est pas mécanique. En réalité, leur stockage est un type de mémoire SD. Cela a pour simple connotation que le disque dur SSD ne possède pas de plateaux et encore moins de manipulations mécaniques.

Outre cela, ce sont des disques qui présentent plusieurs avantages. Le premier de la liste est la vitesse d’environ 0,1 ms pour accéder aux données stockées. Le prochain, c’est la vitesse de lecture et d’écriture moyenne d’environ 500 Mo/s qu’on constate sur les SSD normaux. Cette même vitesse peut pousser jusqu’à 3000 à 3500 Mo/s sur les SSD neufs qui sont NVMe.

Pour finir, les disques dur SSD présentent également certains inconvénients. Au nombre de ceux-ci on peut retenir principalement le fait que les SSD ne fournissent pas de grands espaces de stockage, ce qui prouve une capacité de stockage limitée chez ces disques.

Les particularités du disque SATA

Contrairement aux SSD, les disques SATA constituent des supports informatiques intégrants un système de stockage mécanique. Ceci veut simplement dire qu’ils comprennent un plateau tournant et des pièces de lecture et d’écriture. Avec cette propriété, le plus grand avantage du SATA est qu’il permet d’avoir plusieurs vitesses, y compris les vitesses standard de 5400 et 7200 tr/min. Avec les disques durs SATA, plus la vitesse est élevée, plus vite le disque a accès aux données stockées et saura mieux les traiter.

Par ailleurs, le SATA dispose d’un stockage appelé « cache » représentant l’un de ses avantages. Celui-ci vous permet de déterminer les performances de votre disque dur. Les disques SATA ont pour stockage typique 16 Mo, 32 Mo et 64 Mo et plus ce stockage en cache est élevé, plus le lecteur est meilleur. Pour finir, les plus grand avantage du SATA reste le fait qu’il offre un espace de stockage plus élevé que le SSD.