Tech

Ashley Madison : un scandale qui en cache un autre

Même si vous ne le connaissiez pas avant, vous avez probablement entendu parler de Ashley Madison ces derniers jours. Et pour cause puisque le site s’est fait pirater et que les données de 37 000 000 millions d’utilisateurs ont été divulguées. Outre ce scandale, une autre révélation de Gizmodo met à mal le site.

Des profils créés de toutes pièces

C’est bien connu, sur les sites de rencontres, ce sont majoritairement des hommes qui s’inscrivent. Pourtant, Ashley Madison, qui revendiquaient 37 millions d’utilisateurs dont les profils ont été rendus publics, prétendaient avoir autant d’hommes que de femmes parmi ses membres.

A découvrir également : Qu’est-ce que vous devez savoir au moment de choisir un distributeur de services internet ?

Or, une révélation de Gizmodo vient contredire cette affirmation. Pire, elle démontre que les dirigeants de cette entreprise utilisent des méthodes trompeuses pour gonfler le nombre de femmes inscrites effectivement sur leur site de rencontres.

Ashley Madison

A découvrir également : Matériel d’espionnage – en vente libre sur internet

En effet, selon le site Gizmodo, sur les 37 millions d’utilisateurs revendiqués par Ashley Madison, 31,3 millions seraient des hommes contre 5,5 millions pour les femmes, ce qui est très loin de la parité annoncée.

Pire, en se basant sur le nombre de personnes ayant accédé à la messagerie interne, les chiffres passent à :

  • 20 269 675 hommes
  • 1492 femmes

Alors, comment expliquer une telle différence ? Gizmodo avance l’hypothèse fort probable de la création en masse de faux profils, ceci pour attirer les hommes en mal d’aventures. Si ces informations venaient à se révéler exactes, ces messieurs auraient discuté, échangé des mails et dépensé leur argent pendant des mois pour rien.

Il est fort probable qu’une telle révélation ne laisse pas les autorités indifférentes et que les ennuis des dirigeants de Ashley Madison ne fassent que commencer.

En France, de telles pratiques sont strictement interdites et de plus en plus contrôlées. Bien évidemment, les services français se concentrent en priorité sur les sites les plus visibles comme Meetic, mais ceux qui sont pour le moment moins connus comme Piouk ou encore JeContacte sont également surveillés.

L’implication des employés d’Ashley Madison dans la création de profils fictifs

Au-delà de la création de profils fictifs, il semblerait que les employés d’Ashley Madison aient aussi été impliqués dans cette vaste supercherie. Selon les informations dévoilées par la BBC, certains membres du personnel auraient utilisé des adresses email professionnelles pour créer des comptes sur le site et interagir avec les utilisateurs.

Cette révélation soulève de nombreuses questions quant à l’éthique et à l’intégrité de ces employés. En se faisant passer pour des membres légitimes, ils ont trompé non seulement les utilisateurs, mais aussi leurs collègues et supérieurs hiérarchiques qui étaient sans doute naïvement convaincus du succès apparent du site.

Cela laisse présager une mauvaise gestion en interne d’Ashley Madison, mettant en lumière un manque de contrôle strict au sein de l’entreprise. Les conséquences financières et juridiques risquent d’être désastreuses pour cette société déjà ébranlée par un scandale retentissant.

L’autorité compétente chargée de surveiller le respect des pratiques commerciales loyales sera certainement amenée à enquêter sur cette affaire afin d’établir si Ashley Madison s’est rendue coupable d’une fraude à grande échelle.

Cette révélation vient aussi remettre en question la sécurité des données personnelles des utilisateurs. Si les employés ont pu avoir accès aux profils et aux informations confidentielles de ces derniers, qui peut garantir que d’autres personnes malveillantes n’ont pas fait de même ?

La confiance des utilisateurs est déjà mise à rude épreuve suite à ce scandale retentissant. Il est maintenant clair que Ashley Madison a abusé de cette confiance en créant une illusion trompeuse pour attirer un maximum d’utilisateurs masculins.

Il ne faut pas généraliser et condamner tous les sites de rencontres dans leur ensemble. D’autres plateformes

Les conséquences pour les utilisateurs trompés par ces faux profils

Les conséquences pour les utilisateurs trompés par ces faux profils sont à la fois d’ordre émotionnel et potentiellement nuisibles sur le plan personnel. Effectivement, nombreux sont ceux qui étaient sincèrement à la recherche de rencontres extraconjugales discrètes, pensant qu’ils pouvaient faire confiance à Ashley Madison.

Ils se retrouvent maintenant face à une réalité cruelle : les interactions auxquelles ils ont participé avec des membres fictifs n’étaient que des stratagèmes orchestrés par l’équipe d’Ashley Madison. Cette découverte peut entraîner un sentiment de trahison et de colère chez les utilisateurs qui se sentent dupés.

Certains utilisateurs ont pu être victimes de chantage ou d’escroquerie suite à leurs interactions avec ces profils frauduleux. Les données personnelles partagées lors de conversations confidentielles peuvent avoir été exploitées par des individus mal intentionnés cherchant à extorquer de l’argent ou menaçant de révéler leur présence sur le site.

La vie privée et la réputation des utilisateurs ont ainsi été gravement compromises. Ces personnes doivent désormais faire face au risque d’être confrontées publiquement en tant que membre inscrit sur Ashley Madison, ce qui peut avoir un impact dévastateur sur leur vie personnelle et professionnelle.

Des mesures juridiques devraient être mises en place afin d’aider les individus concernés à reconstruire leur vie après cette violation flagrante de leur confiance.