Santé

Les conseils à suivre pour réussir à arrêter de fumer grâce à une e-cigarette

De nombreux fumeurs qui s’engagent dans le sevrage tabagique choisissent la cigarette électronique. Même si l’efficacité de la cigarette électronique a été prouvée par certaines études scientifiques, elle ne marche pas à tous les coups. Oui, certains fumeurs n’ont pas réussi à arrêter de fumer grâce à ce dispositif. Découvrez nos conseils pour faciliter la transition de la cigarette classique à la cigarette électronique et maximiser les chances d’arrêter le tabac avec l’e-cig.

Bien choisir sa cigarette électronique et son e-liquide

Sur le marché, on trouve des e-cigs dans différentes tailles, formes, puissances et bien d’autres critères. Dans cette panoplie, vous allez sûrement trouver une vapoteuse qui vous convient, mais laquelle c’est ? Notez bien que la meilleure cigarette électronique est celle qui saura répondre à vos attentes, mais surtout celle qui est facile d’utilisation. Avec une vapoteuse qui nécessite autant de réglages, vous risquez de perdre patience et de revenir directement à la solution facile, la cigarette traditionnelle. Pour ce sevrage tabagique, on peut vous recommander la cigarette électronique en format puff qui est vraiment facile d’utilisation.

A lire en complément : Rattachement enfant majeur mutuelle santé : pourquoi et comment

Côté e-liquide aussi, vous ne pouvez pas faire votre choix au hasard. Même si vous êtes tenté par une solution de vape fruitée, vérifiez en premier lieu son dosage en nicotine. Si vous fumez plus de 20 cigarettes traditionnelles par jour, on considère que votre dépendance à la nicotine est assez élevée et votre choix devrait se porter sur un e-liquide avec un taux nicotinique élevé. 

A découvrir également : Le bois bandé se met au rhum arrangé

Arrêter sans concession et sans excuse la cigarette traditionnelle

Pour mettre toutes les chances de votre côté, évitez de concilier l’e-cig et la cigarette traditionnelle. D’ailleurs, si vous avez fait le bon choix d’i cigarette en ligne et de solution de vape, vous ne ressentirez pas le manque du tabac. Pour éviter toute tentation, on vous conseille de vous débarrasser de vos derniers paquets de cigarette, de vos cendriers et de vos briquets.

Si vous utilisez exclusivement la vapoteuse, il y a moins de chances que vous retournez au tabac. Cependant, si vous vapotez tout en fumant, la dépendance reste élevée et le sevrage sera un échec. Comprenez également qu’en continuant de fumer, vous inhalez toujours les composés cancérigènes de la cigarette traditionnelle et les effets de ces derniers sont d’autant plus importants si vous associez la cigarette et l’e-cig.

S’accorder du temps pour se familiariser avec la vape

Cette transition brusque ne sera pas facile, mais accordez-vous du temps pour vous familiariser avec la vape. Aussi simple d’utilisation que soit l’e-cig que vous avez choisi, il vous faut du temps pour maîtriser les quelques notions par rapport à son utilisation. On fait référence entre autres à la fréquence de changement de la résistance, à la durée de l’autonomie de la batterie et au nombre de flacon d’e-liquide dont vous avez besoin sur un laps de temps défini. D’ailleurs, si l’e-liquide que vous avez choisi ne vous convient pas, au lieu de prendre la cigarette traditionnelle et votre briquet, passez à un autre e-liquide.

Ne pas se mettre la pression et aller en douceur

Dans le cadre de ce sevrage tabagique, l’important est de ne pas rechuter. Si vous êtes un gros fumeur, c’est une évidence que vous vous êtes tourné vers une solution de vape fortement dosée nicotine. Votre but est sûrement de passer à une solution sans nicotine et d’arrêter aussi la vape, mais là aussi, il faut s’accorder du temps. Ce n’est pas un problème de rester un an avec ce taux de nicotine élevé si votre dépendance à la nicotine est importante. Si vous baissez votre dosage de nicotine rapidement, vous allez facilement rechuter.