Comment choisir son casque intégral


Le choix d’un casque intégral est souvent difficile pour les motards : entre les nouveaux modèles et les recommandations des autres motards, cela fait beaucoup d’informations. Nous avons alors énuméré ce qu’il faut retenir pour choisir son casque intégral.

Avant toute chose, un casque doit protéger

casque-integral-motoLe choix d’un casque integral doit se faire avant tout dans une optique de sécurité, en moto plus que les autres sports et activités. En effet, comme vous l’avez appris avant de passer le permis moto, une chute en moto avec un mauvais casque pourrait être fatal ou causer des lésions sérieuses, dans la mesure où le choc peut être très violent. Il faut savoir que la plupart des casques de moto sont soumis à des crash tests, dont les résultats peuvent servir de repère lors du choix du casque. Presque toutes les marques de casque intégraux se livrent alors à une bataille pour le titre de casque le plus fiable, et c’est d’autant mieux pour nous motards. Il est donc recommandé de choisir parmi les marques dont les résultats au crash test sont les meilleurs, notamment entre 3/5 et 5/5.

Lire également : Pourquoi opter pour un parking privé ?

Un casque qui vous plaît

Pour bon nombre de motards, changer de casque est une opération qui n’arrive pas plusieurs fois dans une même année. Les marques de casques intégraux sont nombreuses, et les modèles varient selon la forme et la couleur. Les plus extravagants choisiront alors un casque blanc avec des motifs très colorés, tandis que les plus sobres choisiront un casque intégral mat, généralement de couleur noire. Quoi qu’il en soit, sachez que votre casque intégral doit refléter votre personnalité. Prenez donc le temps de bien comparer les différents modèles de casques intégraux avant de vous décider. Sachez également que les stickers ne sont pas conseillés sur les casques intégraux, alors ne choisissez un casque blanc intégral que si le casque vous plaît tel quel.

Un casque bien confortable

Choisir son casque intégral ne repose pas uniquement sur l’esthétique. Il est recommandé d’essayer plusieurs modèles avant de se décider, surtout si vous faites beaucoup de kilomètres avec votre moto. La raison à cela est simple : il vous faut un casque qui tienne bien et qui soit confortable à porter, de manière à réduire les risques de fatigue dus au port du casque. La taille doit donc être optimale : le casque intégral ne doit être ni trop serré ni trop grand. Un casque trop serré peut donner une impression d’étouffement, ce qui peut causer une gêne permanente. A contrario, un casque trop grand peut bouger à chaque mouvement, ce qui s’avère être très inconfortable. Avant de choisir votre casque, essayez-le, serrez la lanière et bougez la tête dans tous les sens : le casque ne doit être ni trop lourd, ni trop serré, ni trop grand.

A découvrir également : Trouver du travail en étant consultant