Quelle est la place de la cigarette électronique sur le marché Français ?


Pour contrer les effets néfastes liés à la consommation du tabac, un nouveau produit a vu le jour. Mise sur le marché depuis 2010, la cigarette électronique connaît un succès retentissant auprès des fumeurs. Elle a pour but de reproduire les mêmes sensations qu’une cigarette classique sans la même toxicité. Quelle est la place de ce produit sur le marché français ?

Lire également : Le gaspillage alimentaire : l’association Andes fait le tri

L’évolution des e-cigarettes en France depuis 2010

C’est au début des années 2010 que les premiers échantillons de vapoteuses sont commercialisés en France. Les cigarettes électroniques connaissent un succès timide qui s’explique par les réticences des nouveaux consommateurs. L’absence d’une réglementation fiable limitait ainsi la vente à grande échelle de ces produits.

Après des débuts plus ou moins prometteurs, le secteur des vapoteuses connaît un coup de mou entre 2014 et 2016. Parmi les principales causes identifiées, la saturation du marché arrivait en tête. En effet, de nombreuses boutiques spécialisées ont vu le jour durant cette période pour répondre à une demande pas encore importante.

A voir aussi : Interpréter n'est pas traduire : quelle différence ?

Un autre problème identifié était l’accès des populations à du tabac de contrebande à des prix très abordables. Cet état de choses a naturellement retardé l’attraction aux vapoteuses au profit de la cigarette classique. L’année 2017 marque un nouveau départ pour le marché français des e-cigarettes. À la suite de nouvelles réformes, le secteur reprend sa croissance là où il l’avait laissé.

La place actuelle de la cigarette électronique au sein du marché français

Actuellement, le marché français est l’une des références mondiales en termes d’utilisation de cigarettes électroniques. Cette grande réussite s’explique par la grande variété d’accessoires de vapes proposées aux consommateurs. Ce marché de la demande est estimé à plus de 3 millions de vapoteurs Français. Un chiffre qui devrait en principe augmenter d’ici les prochaines années. Pour atteindre un tel résultat sur le marché, plusieurs moyens ont été mis en œuvre. Ainsi, les principales sources d’approvisionnement en e-cigarettes retrouvées étaient :

  • les boutiques spécialisées,
  • les établissements de vente en lignes,
  • et les boutiques indépendantes.

Les enseignes spécialisées constituent d’ailleurs la référence des vapoteurs pour l’achat de vapoteuses. En plus de proposer des modèles de diverses marques, elles mettent à disposition le nécessaire pour une expérience de vape optimale. Par exemple, divers arômes de e-liquide sont disponibles pour enrichir le confort de chaque consommateur.

De plus, ces points de vente n’hésitent pas à baisser les prix pour offrir aux clients la meilleure formule possible. C’est souvent le cas avec les packs. Les dépenses annuelles en e-cigarettes reviennent moins onéreuses que celles pour la consommation de cigarettes traditionnelles.

Les perspectives du secteur du vapotage sur le sol français

L’avenir de la cigarette électronique sur le marché français semble plus que radieux. D’après les études, le secteur devrait connaître d’importantes hausses à compter de 2023. Une croissance annuelle de 5 à 10 % est en effet attendue. Le développement des points de vente, mais également une hausse considérable des consommateurs sont quelques points importants.

Bien que certaines réglementations interdisent l’usage de vapoteuses dans les lieux publics, l’avantage de ces produits demeure. Sur le long terme, il s’agit d’une option à envisager pour les fumeurs afin de lutter notamment contre le cancer du poumon. Les modèles pods sont prisés des consommateurs et devraient connaître des records de vente dans les prochaines années.