Santé

Les signes d’un burn-out

Pour être productif au travail, on peut avoir besoin d’un certain niveau de stress. En effet, c’est ce qui nous permet de repousser nos limites et d’être meilleur. Cependant, si ce stress est excessif et s’il s’étale une longue durée, on peut tomber dans le burn-out. Le burn-out résulte d’un état de stress prolongé et il y a des signes qui peuvent nous aider à repérer ce syndrome de l’épuisement. Découvrons quelques-uns de ces signes.

Le burn-out en quelques mots

C’est dans les années 70 que le burn-out a trouvé une définition. À cette époque, il a été décrit comme un épuisement au travail des professionnels de santé et de soin. Le burn-out a par la suite été appliqué à tous les syndromes d’épuisement professionnel. Le burn-out concerne tout travailleur, peu importe son âge, son sexe et sa branche d’activité. Selon l’OMS, un adulte sur quatre peut faire un burn-out au cours de sa vie. Découvrez Actualités, Infos et News sur unpointculture.com.

A voir aussi : Chirurgie esthétique en Belgique : Où s’adresser ?

Le burn-out se traduit par une diminution de l’engagement professionnel et un détachement de tout ce qui peut toucher au travail. La personne touchée par le burn-out, aussi compétente qu’il peut être, se retrouve dans l’incapacité de réaliser correctement son travail et il peut basculer dans la dépression. Précisons quand même que le sujet garde son intérêt pour les autres activités en dehors du travail. Pour ne pas tomber dans cet épuisement professionnel, il faut savoir repérer les signes et agir en conséquence.

Une lassitude et une perte de sens

Si vous commencez à vous demander ce que vous faites dans ce bureau et/ou si vous essayez de trouver un intérêt pour vos missions, mais que vous n’arriviez pas, ce n’est pas toujours bon. Dans ce cas, vous vous exécutez comme une machine, sans plus faire l’effort de comprendre ce que vous faites. Cette absence de sens professionnel conduit petit à petit vers le détachement de l’attrait du travail.

A lire aussi : Quand faut-il prendre du CBD pour dormir ?

Une fatigue excessive et chronique

C’est un autre signe du burn-out. Cette fatigue s’installe petit à petit au fil des jours. Il ne faut pas la confondre avec une fatigue suite à une longue journée de travail. Cette fatigue excessive vous fera sentir comme un manque d’énergie et d’élan, même après une bonne nuit de sommeil. D’ailleurs, ce signe du burn-out agit aussi sur la qualité de votre sommeil que vous aurez des difficultés à dormir.

Des sauts d’humeur au travail

Cette fatigue chronique va vous mener vers des sauts d’humeur. Tout semble vous agacer, vous irriter et/ou vous insupporter. Pour certains, ceci va conduire vers un cynisme marqué qui se traduit par une dépersonnalisation. Au travail, vous pourrez aller jusqu’à avoir des propos négatifs envers vos collègues, voire vos supérieurs hiérarchiques. Ceux qui arrivent à ce stade ne s’en rendent pas forcément compte de leurs propos.

Des difficultés à se concentrer et à enregistrer des informations

Ce burn-out vous fait souffrir et ajoutée à la fatigue, il n’y a plus rien qui ne va. Vous pourrez avoir des difficultés à vous concentrer. Vous pourrez même arriver jusqu’à négliger l’exécution de vos missions, malgré vous. Vous êtes présent physiquement, mais pas mentalement. Évidemment, les erreurs peuvent s’enchaîner et il est difficile pour vous de les rattraper. Si vous ressentez ces signes, il serait judicieux de voir un professionnel de la santé. Vous pouvez en discuter avec votre médecin traitant pour qu’il puisse vous rediriger vers un professionnel compétent.