Auto

Comment choisir le bon casque de moto ?

Avant d’enfourcher votre moto, il est essentiel de porter un équipement complet de sécurité. L’un des accessoires les plus importants est le casque du motard. Selon le code de la route, son port est d’ailleurs obligatoire pour tout conducteur ou passager d’un deux-roues à moteur. Le casque permet d’éviter les traumatismes crâniens en cas de chute ou de collision. Il est disponible dans une grande variété de modèles, avec diverses caractéristiques. Alors, comment choisir le bon casque pour votre sécurité à moto ?

Considérez le type de casque de moto

Il existe différents formats de casques de moto. S’ils ont tous la même fonction, ces accessoires sont adaptés à différentes situations. On retrouve essentiellement :

A lire en complément : Qu'est-ce une voiture puissante ?

  • le casque jet,
  • le casque modulable,
  • le casque crossover,
  • le casque intégral,
  • le casque tout-terrain.

Le casque jet est caractérisé par une protection faciale peu importante, voire inexistante. Certains modèles sont d’ailleurs dépourvus de visière. Ce type de casque convient uniquement pour effectuer de courts trajets. Vous pouvez le choisir si vous avez une moto de petite cylindrée servant à réaliser de petites courses en ville par exemple. Pour sa part, le casque modulable offre des possibilités d’ajustement en fonction des besoins. Vous pouvez ainsi relever la protection faciale, notamment à l’arrêt. Ce type de casque vous convient si vous faites régulièrement des escales au cours de vos déplacements à moto.

Le casque crossover répond, quant à lui, au même principe d’ajustement que le casque modulable. Néanmoins, sa mentonnière est amovible. Il est donc possible de l’enlever complètement et de la replacer, au besoin. Pensez-y si vous voulez profiter d’un casque couvrant l’ensemble de votre tête en période de froid et moins couvrant lorsque la température se réchauffe.

A découvrir également : Comment fonctionne la garantie constructeur Peugeot ?

En qui concerne le casque intégral, il couvre tout le crâne et lui assure une protection totale. Il est conçu pour garantir le confort thermique et acoustique à l’utilisateur. Le casque intégral reste une bonne option en hiver et en été, en raison de ses performances en termes d’isolation thermique. Les marques utilisent différents systèmes de fermeture pour ce modèle de casque. Comme vous pouvez le lire plus en détail sur des sites spécialisés en équipements pour la moto comme Martimotos, le casque intégral convient aux habitudes de la plupart des motards. Enfin, le casque tout-terrain possède des protections renforcées comparativement aux autres modèles. Il est surtout utile pour conduire des motos sportives.

casque intégral moto protection motard

Les critères pour choisir votre casque de motard

Une fois le type de casque adapté à vos habitudes de conduite déterminé, faites le point des critères d’évaluation de l’équipement. Vérifiez avant tout si le casque est homologué. Ainsi, vous saurez s’il répond aux normes de qualité ou non. Signalons qu’un changement est prévu en matière d’homologation de casque de moto. Depuis 2007, ce dernier est soumis à la norme européenne ECE 22.05. Depuis le 1er juillet 2022, les fabricants sont appelés à soumettre leurs produits à de nouveaux tests pour plus de sécurité. La nouvelle norme ECE 22.06 entrera en vigueur en juillet 2023. La vente des casques de moto de norme ECE 22.05 sera interdite dès 2024. Avant cette échéance, assurez-vous que le casque de moto que vous voulez choisir respecte la norme ECE 22.06. Vous pourrez ainsi continuer à l’utiliser même après l’entrée en vigueur de la nouvelle norme.

Le changement d’un casque de moto s’impose tous les 5 ans au plus s’il n’a pas fait l’objet de choc violent susceptible de l’endommager. Parmi les autres critères à prendre en compte pour choisir votre casque, on retrouve le poids, la taille, la forme, la ventilation et l’étanchéité. Un casque lourd vous posera des problèmes en termes de confort. Le poids idéal dépend du type de casque et de votre morphologie. Les modèles de casques intégraux font généralement 1 600 g en moyenne, ce qui est a priori supportable pour la plupart des conducteurs. Veillez à choisir un casque dont la taille et la forme correspondent à celles de votre tête. Vérifiez également si le dispositif de sécurité est équipé de systèmes de ventilation permettant l’évacuation de la buée. Contrôlez enfin la présence d’un joint d’étanchéité. Il empêche l’eau d’atteindre votre visage en cas de conduite sous la pluie.

Essayez le casque de moto lors de l’achat

Le test d’un casque de moto est capital lors de son achat. Si vous vous engagez dans l’achat d’un casque en ligne, l’idéal serait de vous rendre dans un magasin proposant le même modèle pour l’essayer au préalable. Ainsi, vous saurez exactement si l’équipement est adapté à l’anatomie de votre tête. Pour essayer un casque de moto, posez-le sur votre tête et assurez-vous qu’il la serre légèrement.

Les parois de l’équipement doivent être en contact direct avec votre nuque, le haut de votre crâne, les tempes et le menton (selon le type de casque). Veillez tout de même à ne pas opter pour un dispositif qui serre trop votre crâne. Si vous sentez que votre tête flotte dans le casque, faites un autre choix. Certains modèles de casques offrent la possibilité d’être ajustés avec des mousses à placer à l’intérieur.

Après vous être assuré que le casque s’ajuste bien à votre tête, fermez la boucle de sécurité. Puis, tirez l’équipement vers l’arrière, afin de vérifier la résistance de la boucle. Cette dernière ne doit pas se détacher. Après le premier essai, renouvelez l’essayage avec une paire de lunettes de soleil, puis avec une cagoule, si vous en portez. Vous saurez alors si le casque restera confortable été comme hiver.

Conseils pour entretenir votre casque de moto

L’entretien vous permet de maintenir votre casque de moto toujours propre et confortable. Pour ce faire, il vous faut regrouper :

  • une lingette en microfibre,
  • un nettoyant pour l’extérieur du casque,
  • un nettoyant pour l’intérieur du casque,
  • un déperlant pour visière.

Les nettoyants pour casque sont généralement disponibles sous forme de spray. Pour nettoyer l’extérieur, commencez par appliquer le spray sur les parties les plus sales. Servez-vous de votre lingette pour effacer les marques présentes. Passez ensuite aux autres parties. Utilisez le même nettoyant pour faire briller la visière. Puis, appliquez-y un déperlant dont le rôle sera de disperser rapidement l’eau de pluie. Pour le nettoyage de l’intérieur du casque, vous aurez simplement à y pulvériser le spray adapté. Certains produits permettent d’éviter les mauvaises odeurs.