Fabriquer sa cire d’abeille : pourquoi, comment ?


La cire d’abeille est une substance particulière sous forme de petites écailles blanches transparentes. Sécrétée par les abeilles à miel, elles en ont besoin pour fabriquer les rayons à miel, dans lesquels seront élevés les petits et stocké le miel. La cire d’abeille a plusieurs utilisations dont certaines dans le domaine de l’esthétique et de la beauté mais aussi pour ses vertus thérapeutiques. Dans le domaine de l’apiculture également, la cire d’abeille a une fonction importante.

Fabriquer sa cire d’abeille en apiculture

cire-abeille-fabricationDans le cadre de l’apiculture, fabriquer sa cire d’abeilles est un savoir faire qui doit être maîtrisé par chaque apiculteur. En effet les apiculteurs déjà en activité sont aptes à produire leur propre cire d’abeille tandis que les débutants en la matière s’approvisionnent chez des producteurs de cire. Fabriquer sa cire est indispensable pour un éleveur car c’est avec cette substance qu’il incitera les abeilles à construire leurs rayons. A partir de cette cire, il va confectionner des feuilles de cire gaufrée qui lui seront utiles pour bâtir ses futurs cadres qui serviront de base aux abeilles qu’il a attirées. Celles-ci vont continuer de construire des rayons à partir du modèle proposé. Donc la cire d’abeille est la base principale pour la construction de rayons.

A lire également : Un jeu gratuit de pirates

L’importance du point de vue économique de l’apiculteur dans la fabrication de la cire d’abeille

Du point de vue de la rentabilité de leur activité, les apiculteurs qui produisent en recyclant leur propre cire d’abeille améliorent la quantité de leur production. Grâce à l’incitation des abeilles à construire leurs alvéoles à partir des cadres des ruches modernisés pour un meilleur rendement suggérés en base, l’apiculteur augmente sa nichée car celles-ci vont aussitôt utiliser les rayons pour se reproduire en masse et stocker beaucoup plus de miel qu’avec leur ruche naturelle.

Comment fabriquer sa cire d’abeille ?

Il faut déjà avoir des ruches en activité pour pouvoir fabriquer sa cire d’abeille. Ainsi, l’apiculteur récupère la cire des cadres abandonnés (car détruits au fil de l’utilisation prolongée par le stockage et la maturation du miel, l’élevage des petits, l’assèchement du nectar,…) par l’essaim. Les cadres sont laissés par les abeilles lorsqu’ils auront pris une couleur brun foncé. L’apiculteur fabrique alors les feuilles de cire gaufrée pour les futurs rayons. La feuille de cire gaufrée est une couche de cire naturelle sur lesquelles des deux faces se trouvent les esquisses des futurs alvéoles laissées par l’empreinte d’une machine spéciale.

Lire également : Un homme happé par une machine agricole à Bellegarde-Poussieu