Mal au dos quand je respire ?


Mal au dos quand je respire

Il vous arrive souvent d’avoir mal au dos quand vous respirez ? Pas d’inquiétude, c’est possible de le soulager. Cependant, vous ignorez le phénomène à la base d’un tel problème, mais vous souhaitez en savoir plus. En effet, ce mal est appelé dorsalgie. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la dorsalgie et comment la traiter efficacement.

La dorsalgie : qu’est-ce que c’est ?

La dorsalgie est une sensation physique pénible ressentie dans le dos. Plus précisément à la hauteur des omoplates. Elle peut se manifester par une simple douleur ou par une douleur déchirante occasionnant une souffrance aigüe.

A lire également : Tout savoir sur l’ostéopathie énergétique

À de rares exceptions près, c’est un problème au niveau des vertèbres dorsales qui provoque la dorsalgie. C’est ce problème qui est à la base des douleurs ressenties lors de la respiration. En effet, la ventilation pulmonaire requiert une expansion convenable de la cage thoracique. Or, un dysfonctionnement au niveau des vertèbres dorsales, ne permet pas à la cage thoracique de se gonfler normalement. Par conséquent, une respiration ou une simple toux peuvent provoquer des douleurs pénibles dans la partie supérieure du dos.

Qu’est-ce qui cause la dorsalgie ?

La dorsalgie peut être causée par plusieurs phénomènes. Le plus récurrent est l’adoption d’une même posture pendant de longues durées et généralement chez les femmes, il peut s’agir d’une grossesse. Découvrez quelques causes probables de la dorsalgie.

A lire également : Comment puis-je faire du CBD ?

Adoption d’une posture prolongée

Si pendant un long espace de temps, vous adoptez la même posture, cela affaiblira au fil du temps vos muscles du dos. Une douleur prendra donc place lentement et au bout de quelques années, vous commencerez à la ressentir de façon très forte. Par conséquent, il convient d’apporter un équilibre à votre organisme en pratiquant des activités sportives.

mal au dos

Par exemple, si vous passez beaucoup d’heures assises dans votre bureau à travailler chaque jour, il convient de faire de la gymnastique, la marche ou du vélo le plus souvent pour rétablir votre mobilité.

Une chute

La dorsalgie peut être causée par une chute simple ou brutale, selon votre état de santé et votre âge. Dès lors, il convient de consulter très rapidement un médecin ou d’opérer une radiographie afin de déterminer les dommages provoqués par l’accident. Car, si votre moelle épinière est touchée lors de la chute, cela peut occasionner des dommages plus importants qu’une simple dorsalgie.

La grossesse

Plusieurs modifications morphologiques peuvent subvenir au cours d’une grossesse. Ces dernières peuvent causer un dysfonctionnement majeur au niveau des vertèbres dorsales et donc altérer la respiration normale.

Quelles sont les conséquences de la dorsalgie sur le système nerveux ?

Lorsque vous ne faites pas assez d’exercice physique, vos muscles dorsaux deviennent de plus en plus faibles et nécessitent beaucoup plus de tissu de soutien pour leur fonctionnement. Dès lors, ces derniers s’irritent au fil du temps. Cela impacte négativement le bon fonctionnement du système nerveux. Or un dysfonctionnement du système nerveux présente beaucoup de conséquences sur l’organisme en général, sur la sensibilité et surtout sur le fonctionnement normal des muscles du corps.

Comment traiter ce malaise ?

Pour traiter la dorsalgie, la prise des médicaments antidouleur est conseillée. Vous pouvez accompagner cela d’un repos. Cependant, il est important de préciser qu’un tel traitement n’est que provisoire. Il est nécessaire de faire beaucoup d’activités physiques pour se débarrasser définitivement du problème. Selon votre état de santé, vous pouvez déterminer le type de sport qui vous conviendra. Notez quand même qu’une simple marche peut régler le problème.