L’énergie solaire devient de moins en moins coûteuse en France


énergie solaireAu vu de l’état actuel du réchauffement climatique, les gouvernements font de véritables efforts en vue de s’inscrire dans un développement durable qui saura parfaitement utiliser les énergies renouvelables et minimiser par la même occasion les émissions de gaz à effet de serre. De ce fait, la France s’investit aussi bien dans l’utilisation de l’énergie éolienne, de la biomasse, de l’énergie hydraulique, mais surtout de l’énergie solaire. Cette dernière connait un développement assez rapide depuis 5 ans et demeure la ressource renouvelable disposant du plus grand potentiel tout en étant la moins coûteuse. Toutefois, si vous voulez vous lancer dans le solaire, il vaut mieux consulter un bureau de contrôle électrique.

Une véritable dynamique solaire

L’énergie solaire reste l’une des énergies renouvelables qui connaissent le plus grand développement en France et surtout celle qui n’a subi aucune fronde juridique contrairement à l’énergie éolienne. L’énergie solaire capte à elle toute seule 1.4% de la consommation en France. De plus avec les récentes avancées dans le domaine des technologies pouvant utiliser le solaire, le taux de conversion solaire de la lumière en électricité, en France, mesurant le développement et la rentabilité des panneaux photovoltaïques a récemment gagné un record mondial en gravitant à 46%. Par ailleurs, avec l’installation de nouveaux parcs solaires et les défis que s’impose le gouvernement dans l’exploitation de l’énergie solaire, on peut véritablement s’attendre à 8 000 MW d’ici 2015. Actuellement, le parc regroupe 5700 MW alors que 1800 MW sont en cours raccordement.

A découvrir également : Un bloc-porte blindé: sécurité et esthétisme

Une énergie solaire compétitive

La très forte baisse du coût des équipements qui viennent pour la plupart de la Chine ainsi que cette grande dynamique d’exploitation de l’énergie solaire qui passe par de multiples appels d’offres allant dans le sens d’augmenter le parc solaire, ont permis de réduire le coût de cette énergie en France. Le coût de l’électricité solaire devient même moins cher que celui des centrales nucléaires de type EPR. Le MWh solaire qui reste entre 70 et 80 euros pourrait facilement continuer de baisser en France. En outre, avec le développement que connait l’énergie solaire, les prévisions de l’AIE qui estiment que d’ici 2020, le kilowattheure photovoltaïque passerait à 9 centimes d’euros et surtout l’avancée de la technologie solaire et du bas prix des équipements, l’énergie solaire en France demeure compétitif.

A lire en complément : Se préparer pour un jour spécial