Zoom sur les exigences sur les équipements de laboratoire


Les équipements de laboratoire demandent un certain savoir-faire aussi bien au niveau de leur manipulation que de leur entretien. Il convient alors de disposer d’une équipe capable de prendre en compte toutes les exigences de ces matériaux. Cet article vous propose un petit zoom sur les exigences concernant les équipements de laboratoire.

A découvrir également : Likiwi veut rendre le modèle de Skype encore plus facile… rien que ça !

Des équipements adaptés à l’activité du laboratoire

C’est sans doute la première exigence en ce qui concerne les équipements de laboratoire. En effet, un laboratoire de type Noroit labo, doit disposer d’équipements adaptés aux activités qui y sont réalisées, notamment toutes les phases et les aspects du travail de laboratoire. On a par exemple la gestion des échantillons, la préparation des objets testés ou encore l’analyse et l’élaboration des données.

Si le laboratoire utilise des équipements de tiers, il doit s’assurer de leur correspondance avec les autres exigences applicables. Dès lors, les équipements, de même que leur logiciel, doivent permettre l’obtention de la nécessaire exactitude. En ce sens, ils doivent être conformes à certaines spécifications techniques applicables et doivent surtout être contrôlés avant leur mise en service et pendant leur utilisation par des vérifications ou des étalonnages adaptés. Il est aussi important pour le personnel de disposer de toutes les informations et connaissances nécessaires pour une meilleure utilisation des équipements, et ceci est relatif à la fonction qu’ils occupent.

A lire également : 3 bonnes raisons de contracter un prêt personnel

Une liste de tous les équipements ayant une influence sur les essais

Il faut savoir qu’un laboratoire de type Noroit labo doit disposer d’une liste de tous les équipements ayant une influence sur les essais. Chaque appareil doit être accompagné par une série d’éléments, notamment des enregistrements qui comprennent :

– La dénomination de l’appareil
– Le nom du fabricant, le numéro de série
– La date de livraison et de mise en service
– La vérification de conformité aux spécifications
– L’emplacement actuel
– La référence à la documentation descriptive
– Les dates, les résultats de rapports, les certificats relatifs aux opérations de vérifications
– Les programmes de manutention et les enregistrements effectués
– Les enregistrements des éventuels dommages subis et les réparations effectués
– Les éventuelles modifications apportées à l’appareil

À noter que le matériel doit être protégé de toute détérioration, endommagement, mauvaise utilisation ou endommagement. Pour les équipements qui ont déjà fait l’objet de pannes, de surcharges ou de mauvaise utilisation, ils doivent impérativement être identifiés et isolés en attendant leur restauration.